FR NL

Les écrits sur la GRANDE GUERRE

Robert Vivier

La Route incertaine (Par les chemins perdus) et autres poèmes de guerre, La plaine étrange, Non (Fabrice), Avec les Hommes, Trois écrivains de 1918.

Livre - Les écrits sur la GRANDE GUERRE

Editions De Schorre 2020

Format : 160 x 240
Nombre de pages : 330
Finition : Broché
ISBN : 978-2-930876-20-7

€ 22,00
Cliquez ici pour passer commande

Si Robert Vivier était l’académicien, le poète, le romancier et l’analyste de quelques grandes œuvres de la littérature française – L’originalité de Baudelaire (1924), Et la poésie fut langage (1954) ou Lire Supervielle (1972) –, il n’en demeure pas moins qu’il fut, comme tant d’autres, lors de cette Grande Guerre, un simple fantassin sur le front de l’Yser. Un jeune homme d’une vingtaine d’années, confronté au désarroi, à l’angoisse, à la mort et au vide que laissaient ces journées dans la boue et les tranchées. La Plaine étrange dont il est beaucoup question ici, c’est d’abord, comme l’écrit Robert Vivier lui-même, sa manière personnelle de « conserver des paysages » mais surtout de donner un écho à sa vie intérieure. « J’étais trop près du sang et de la mort, écrivait-il, pour vouloir les enclore dans des mots. » On l’aura compris : ces Écrits sur la Grande Guerre, à nouveau accessibles, ne sont pas de simples témoignages historiques, ils sont d’abord de la littérature à part entière.

Yves Namur
Secrétaire perpétuel de l’Académie royale de langue et de littérature françaises de Belgique


Ce livre est préfacé par Xavier Hanotte, académicien

Illustré d’une vingtaine de gravure de Robert Vivier et de plus de 50 photos d’époque